Le Cross-Channel Institute est un think tank indépendant, un groupe de réflexion à but non lucratif, visant à favoriser les relations d’affaires économiques Franco-Britanniques grâce à des études, analyses et débats, et à apporter une vision innovante et pérenne aux entreprises françaises et britanniques, à nos membres et aux institutions.
  • 18 juin 2019

Le Cross-Channel Institute publie le 1er barometre des relations d’affaires franco-britanniques

19 juin 2019 – Paris, France – Le Think Tank Cross-Channel Institute – créé en partenariat par la Chambre de Commerce & d’Industrie Franco-Britannique, le cabinet PwC France et Afrique francophone et le Department for International Trade – publie le 1er Baromètre des relations d’affaires franco-britanniques. L’institut est l’observatoire et le lieu où se rencontrent les entreprises des deux côtés du Channel pour donner une nouvelle impulsion aux relations d’affaires historiques et puissantes entre les deux pays.

Créé en janvier 2019 dans le cadre du partenariat stratégique de ses trois membres fondateurs, le « Cross-Channel Institute for the promotion of Franco-British sustainable prosperity » est un think tank indépendant visant à favoriser le développement des relations d’affaires franco-britanniques sur le long terme. Grâce à des études, analyses et débats, il s’emploie à apporter aux entreprises et aux institutions des deux côtés de la Manche une vision innovante et pérenne des relations économiques post-Brexit. Véritable observatoire, l’Institut publie aujourd’hui le 1er Baromètre donnant une vision globale, dynamique et détaillée des échanges de biens et services entre les deux pays. Basé sur une analyse de sources officielles tant françaises que britanniques, le Baromètre sera périodiquement actualisé par l’Institut. En 2017, l’ensemble des échanges commerciaux ont atteint 92Mds d’euros et sont restés élevés en 2018 malgré le contexte économique et politique incertain du Brexit. Le Royaume-Uni est le premier pays pour lequel la France a un excédent commercial sur les échanges de biens sur les 10 dernières années, alors que dans le secteur des services c’est le Royaume-Uni qui est excédentaire vis-à-vis de la France. Le tourisme (pour la France) et les services financiers (pour le Royaume-Uni) représentent à égalité 50% des échanges de services, qui se sont élevés au total à 33Mds d’euros en 2017. Dans le secteur des biens (59Mds échangés) c’est le secteur des machines et matériels de transport qui vient en tête avec 22Mds d’euros, dont tout particulièrement l’aéronautique et l’automobile. Thierry Drilhon, Président de la Franco-British Chamber of Commerce, a déclaré : « Face aux enjeux soulevés par le Brexit – qui s’éternise pour des raisons essentiellement politiques – nous avons ces deux dernières années accompagné nos membres pour les aider à se préparer à toutes les options. L’entreprise n’aime pas les incertitudes. Ce baromètre ainsi que les actions que va mener l’Institut leur prouve la solidité des relations économiques de long terme entre nos deux pays. Le Brexit doit être considéré comme une opportunité – et un incident -, dans la longue histoire de relations économiques et humaines prospères et porteuses d’avenir. » Jimmy Zou, Associé chez PwC France et Afrique francophone, a indiqué : « Avec le Brexit, la relation entre la France et la Grande-Bretagne connaîtra des changements significatifs. Dans ce contexte d’incertitude économique sur les marchés, il s’agit d’aider les entreprises en leur apportant de nouveaux indicateurs et des rapports sur la circulation des biens, des personnes, sur les taxes ou les services. Ce premier baromètre permet d’observer l’état de la relation économique franco-britannique, …/… 2 les échanges et les flux, et analyser leur corrélation avec les tendances macroéconomiques d’aujourd’hui. Nous travaillons aux côtés de la Franco-British Chamber pour mettre en avant la « relation spéciale » entre les entreprises de ces deux nations, avec ou sans le Brexit.  » Paul Taylor, Deputy Director, Department for International Trade (DIT), Ambassade du Royaume-Uni en France a précisé : « Le Brexit n’est qu’un événement dans le cadre de notre relation longue et historique, profitons de cette opportunité pour renforcer les liens économiques entre nos deux pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
en_GBEnglish fr_FRFrench
X